Constance et séduction

Constance et séduction 800

Après le décès de leur père, Isobel et Helen Westlake sont forcées d’abandonner la demeure dans laquelle elles ont grandi et déménagent à Chester dans le nord de l’Angleterre. Tandis qu’Isobel entretient une relation amicale avec Adam, tout en tentant de mener sa carrière et de veiller sur sa cadette, Helen fait la connaissance du flamboyant Oliver Vane… Amour, frustration et surtout vérités cachées sont au rendez-vous de cette réécriture moderne de « Raison et sentiments » de Jane Austen.

 

Commander le livre imprimé :

Paiement sécurisé par Paypal. Frais d’envoi de 2 euros.

 

Acheter la version numérique :

 

Jess Swann | Constance et séduction

Illustration : AbigailDream
332 pages
Format : 15 × 22 cm
ISBN papier : 979-10-91549-70-7
ISBN numérique : 979-10-91549-71-4
Prix papier : 19,80 €
Prix numérique : 7,99 €
Parution le 14 février 2015

Ce n’est pas un secret, j’adore les romans de Jane Austen (mon amour de la Romance vient même de ma rencontre avec un certain Mr Darcy qui continue de hanter mes rêves) ! Alors une relecture contemporaine de Raison et sentiments, cela ne pouvait que me parler et m’intriguer… Jess Swann parvient à nous embarquer dans une histoire que l’on connait mais elle la renouvelle totalement, nous offrant avec Constance et séduction, une très jolie romance parfaitement réussie !

Au boudoir écarlate

Jess Swann (quel joli pseudo !) est l’une des premières auteurs francophones à se lancer dans le très spécialisé domaine des réécritures des livres de Jane Austen. C’est un terrain de prédilection bien connu et bien exploité par les romancières anglo-saxonnes, et ce, depuis fort longtemps déjà. Les traductions de leurs œuvres commencent à déferler sur le marché éditorial français, mais encore une fois, Jess Swann reste l’un des précurseurs français en la matière. […]

L’histoire suit les grandes lignes du roman originel, et c’est vraiment intéressant de voir comment Jess Swann a su adapter certains points caractéristiques de l’Angleterre géorgienne à notre époque, tout en en conservant l’esprit.

On prend donc beaucoup de plaisir à découvrir l’histoire de ces deux sœurs (même si elles sont trois chez Jane Austen), brisées par la mort de leur père et obligées de tout quitter et de repartir de zéro. Chaque personnage du roman initial est parfaitement reconnaissable, même si le trait semble un peu forcé parfois, cela n’en est que plus amusant.

Les deux intrigues amoureuses, fils directeurs du roman, et que l’on attend évidemment avec impatience, ne déçoivent pas, bien au contraire et il est même très enthousiasmant de découvrir ces héroïnes au coeur de scènes intimes que l’époque austenienne n’aurait jamais permises.

Une bonne romance, doublée d’un délicieux hommage à Jane Austen !

Onirik

Ce qui fait le charme de ce roman, c’est sa transposition, les astuces de l’auteur pour tenir le cadre narratif en tenant compte de toutes les données contemporaines (usage du téléphone, e-mails… mais aussi règles concernant la succession, etc.). La station thermale de Bath est aisément remplacée par la station de ski de Courchevel, par exemple, et les fêtes sont données à l’occasion du réveillon de Noël ou de la nouvelle année. On peut regretter que la sphère des entrepreneurs multinationaux soit si représentée et que tel un deus ex machina, un poste de directeur de clinique soit offert aussi facilement à Adam. Le cynisme est surtout le fait d’un personnage, Mike ; on regretterait presque qu’il n’ait pas une place plus importante dans le récit. Le demi-frère des deux héroïnes est particulièrement pingre, mais cela est peut-être souligné un peu trop souvent. Pour ce qui est du reste, on se laisse transporter par l’histoire. Et même si celle-ci est connue, on s’étonne des audaces de l’auteure, de son inventivité : Adam et ses expéditions humanitaires, le fait qu’un bébé est attendu (au lieu d’un simple engagement, de fiançailles secrètes dans l’œuvre originale), les circonstances de la mort du premier amour de James… Je pense que Constance & séduction est réussi parce qu’il nous offre un roman différent de l’original, ce n’est pas une pâle copie, c’est une œuvre à part entière.

ChocolatCannelle

Contenu du panier

Votre panier est vide