La fille du dehors

La fille du dehors 800L’écrivain Sean Mac Lochlainn se rend dans l’ouest de l’Irlande pour y terminer son livre. Il y trouve un retraite idéale. Si le propriétaire de la maison est un peu bougon, sa femme se comporte avec gentillesse. Mais une troisième personne s’introduit dans la vie tranquille de Sean, une jeune femme très mystérieuse, très attirante aussi, et peu farouche. Or il aurait mieux valu se méfier d’elle.

De son style enjoué, Luc Cheny déroule un agréable récit fantastique, en le relevant d’une pointe d’érotisme.

 

Acheter le livre numérique :

amazon_kindle_logo

 

Luc Cheny | La Fille du Dehors

37 pages (fichier pdf)
Format : 14,8 × 21 cm
ISBN : 979-10-91549-06-6
Prix :  0,99 €
Parution le 24 juin 2013

Pour public adulte

Rien qu’en voyant la couverture, on se dit encore une nouvelle érotique, ça fleurit en ce moment. Eh bien, j’ai été agréablement surprise parce que je ne m’attendais pas vraiment à cette chute. Car, comme dans toute bonne nouvelle, il y a forcément une chute, on l’attend. Et, quand elle vient… On est bluffé. Là, le mot est faible tellement on ne s’y attend pas, surtout qu’il y a plusieurs pistes.
Bref, une petite nouvelle qui sort du lot.

Imaginary World Book

Nous découvrons donc Sean Mac Lochlainn, célèbre auteur qui se rend à Curlane, coin paumé d’Irlande afin d’écrire son prochain Best-Seller. Deux jours après son arrivée, une jeune femme en robe, trempée jusqu’aux os frappe à sa porte. Sean l’accueille et s’occupe d’elle. Malgré ses efforts, la jeune femme reste totalement muette, communiquant par quelques sourires. Qui est cette jeune femme et quel est son secret ? C’est ce que va nous révéler cette nouvelle !

J’ai beaucoup aimé cette petite nouvelle très étonnante ! On se laisse emporter par l’intrigue et par ses mystères avec une facilité déconcertante. On ne s’ennuie pas une seule seconde et j’ai trouvé la fin intéressante : une manière tout à fait originale de remanier certaines légendes urbaines !

Le format de nouvelle pour les histoires érotiques me convient peut-être mieux que les romans de 300 pages. C’est rapide, sans prise de tête : j’adore !

J’ai adoré le style de l’auteur qui a su écrire une nouvelle érotique sans vulgarité, avec des descriptions très bien menées et terriblement émoustillantes !

Des livres en pagaille

Contenu du panier

Votre panier est vide