L’amant de mes rêves


Jeune femme célibataire, Célia doit emménager dans une petite ville, loin de sa famille, pour occuper son premier emploi. Elle rencontre deux charmants hommes qui lui offrent leurs services, quoique de manière fort intéressée. Si elle repousse d’abord Christophe, le commercial de son entreprise, elle cède très vite à Fabrice, l’un de ses voisins. De quoi joindre l’utile à l’agréable : au montage de son buffet, s’ajoute une mémorable partie de sexe. Mais au grand désarroi de Célia, Fabrice s’avère vite plus insaisissable que prévu, alors que de brûlants rêves érotiques commencent à agiter ses nuits…

Une nouvelle fois, Erika Sauw mêle habilement l’érotisme à une petite dose de fantastique et d’humour.

 

Télécharger le livre numérique :

 amazon_kindle_logo

ibooks_logo

kobo_logo_FINALPMS

 

Erika Sauw | L’amant de mes rêves

105 pages (fichier pdf)
Format : 14,8 × 21 cm
ISBN : 979-10-91549-55-4
Prix : 2,99
Parution le 23 septembre 2014

Pour public adulte

Encore une fois, j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur qui est toujours aussi fluide. Le langage est direct et totalement adapté au genre littéraire sans tomber dans la vulgarité.

Erika Sauw offre un récit très érotique, autant le savoir.  Personnellement, j’aime beaucoup sa manière d’introduire une dose d’humour et de fantastique dans un récit qui, de premier abord, semble n’être qu’érotique.

Je suis contente de pouvoir confirmer l’avis que je m’étais faite sur l’auteur lors de la lecture de « Zone d’expérimentation sexuelle ».

Au fil des pages de Nath

Célia aménage dans une petite ville loin de sa famille. Elle rencontre Christophe et Fabrice qui se proposent pour l’aider mais de façon intéressée.

Un petit roman très, très, très érotique, j’ai été un peu déroutée en me demandant où était la part de fantastique dans le début du récit. Le seul indice est dans les rêves que fait Célia. Mais le deuxième rêve m’a choquée ; j’ai trouvé l’image de la femme dégradante surtout au moment de l’assiette, ce n’est qu’un rêve !

Le reste du récit est dans la tonalité des autres écrits d’Erika Sauw : très érotique et avec une pointe de sensualité.

La chute, l’explication de tout ça, comme dans « Zone d’expérimentation sexuelle » du même auteur, est originale. Je me suis fait surprendre et c’est fort agréable et même doublement surprenant quand on voit comment Célia réagit dans les dernières pages.

Un récit original, très érotique mais la scène du deuxième rêve m’a fait aborder le reste du récit avec des pincettes alors qu’il n’y a plus rien de cet ordre par la suite. Au vu de l’explication finale, je me dis après coup que c’est assez logique et que ce n’est qu’un rêve mais c’est perturbant d’avoir ce sentiment. Je pense  aussi que l’auteur donne là un indice sur le dénouement.

Viou et ses drôles de livres

Contenu du panier

Votre panier est vide