Le royaume de la forêt, Tome 2 – La déesse du sexe

La déesse du sexe 800Sophie von Halle se trouve toujours dans l’ancienne capitale du Royaume de la Forêt, sous la coupe de Waris. Mais alors que ce dernier s’absente, la déesse Hawila l’appelle à elle. C’est l’ex-déesse du sexe des Juwaans, celle qui leur apportait la fécondité avant l’arrivée de Waris. Elle souhaite retrouver sa place et aider l’ancienne civilisation des Juwaans à renaître. Il lui faut demander l’intervention des Prussiens, et pour cela, elle doit passer par Sophie. La jeune fille se met ainsi à son service, ce qui implique qu’elle se voue au sexe… Mais cela risque de déplaire à ses compatriotes, et surtout à sa mère.

Cet ouvrage commence par le résumé complet du tome 1.

 

Acheter le livre numérique :

amazon_kindle_logo

ibooks_logo

kobo_logo_FINALPMS

 

Erika Sauw | Le royaume de la forêt, Tome 2 – La déesse du sexe

Illustration : AbigailDream
112 pages
Format : 14,8 × 21 cm
ISBN : 979-10-91549-47-9
Prix : 2,99 €
Parution le 17 juillet 2014

Pour public adulte

Sophie est dans la capitale du Royaume de la Forêt où Waris le dieu pervers l’a amenée. Celui-ci s’absente et la déesse Hawila (déesse du sexe) rentre en contact avec Sophie .

En lisant ce récit , je suis étonnée par l’imagination de l’auteure.
Elle mélange avec brio érotisme, légendes, rites tribaux, forces obscures et sensualité. Le sexe est érigé ici en « religion », en façon de vivre .

Dans ce second volet, on découvre une Sophie qui s’épanouit dans son rôle de prêtresse du sexe : on est loin de la petite Prussienne du premier tome. Elle est libre, sensuelle.

Toujours pour un public averti, les scènes de sexe sont nombreuses, toujours aussi érotiques mais plus douces moins crues que dans le premier opus.

Une belle découverte très imagée et imaginative.

Viou et ses drôles de livres

Une suite gourmande à la hauteur de la première partie… Après avoir découvert le sadisme et le plaisir de la douleur avec Waris, notre Sophie rencontre une nouvelle déesse… Cette fois, la jeune fille prend les choses en main et y réussit plutôt pas mal, les scènes érotiques sont savoureuses et le scénario m’a surprise ! En particulier la fin sur laquelle je ne dirais qu’une chose : les dernières pages m’ont surprise ! La relation entre Sophie et son père m’a aussi beaucoup plu, tout comme le décalage bien rendu entre les mœurs prussiennes et juwaans. Ce second tome est beaucoup plus doux et sensuel que le premier, la sauvagerie laisse la place à l’érotisme et les différences entre les deux dieux (pourtant complémentaires) bien exprimées. La mythologie de l’univers s’étoffe et tout est aussi cohérent qu’intéressant. J’ai beaucoup aimé les récits d’Hawila notamment

Les lectures de Jess Swann

Contenu du panier

Votre panier est vide